La légende de l'attrape-rêves (version Lakota)
Posted by     févr. 26, 2019     Home , Les contes et légendes de Lunesia , Les légendes amérindiennes    0 Comments
La légende de l'attrape-rêves (version Lakota)

L'inspiration créative :

 

Les attrape-rêves, on en a tous vu. Ce sont des objets de décoration qui font partie, depuis plusieurs années, de notre quotidien.

 

C'est un objet qui nous vient de la culture amérindienne. Traditionnellement, l'attrape-rêves était fait avec une brache de saule. La plupart du temps, on lui donnait une forme ronde, mais certaines tribus, telles que les Iroquois, lui donnaient la forme d'une goutte.

 

J'aime depuis longtemps la culture amérindienne. A tel point que, petite, quand on jouait aux cow-boys et aux indiens, je préférais toujours être du côté des indiens. Pourquoi ? Simplement parce qu'ils me fascinaient. Même si l'image que j'en avais été faussée, ils me fascinaient et me fascine toujours. Il était donc naturel que j'en vienne à créer des attrape-rêves à mon tour. Je ne prétendrai jamais avoir la bonne façon de les créer. Je n'ai, pour le moment, encore jamais côtoyé de natif qui puisse m'expliquer comment les fabriquer afin de faire bénéficier de leurs vertus. Car oui, voyez-vous, les attrape-rêves ne sont pas de simples objets de décoration. Initialement fait de bois de saule et de boyaux, ils laissaient passer, à travers la toile, les bonnes énergies et les bons rêves et emprisonnaient les énergies négatives et les cauchemars. Alors, lorsqu'arrivaient les premiers rayons du soleil, les mauvaises énergies étaient dissipées.

 

Dans la culture amérindienne, le rêve permet la communication entre les hommes et le grand esprit. Le rêve est également l'expression des besoins de l'âme. Comme il est essentiel de satisfaire les besoins de son âme de la même façon que ceux de son corps, il était naturel de créer quelque chose allant dans ce but. Les rêves, si on les écoute, permettent de se libérer de ses peurs, et assure l'équilibre de nos vies.

 

Voilà certaines des choses qui se cachent derrière un attrape-rêves, et voilà également pourquoi je les trouve si fascinants.

 

 

La légende :

 

Il y a longtemps, lorsque le monde était jeune, un vieux Sioux Lakota, dirigeant spirituel de sa tribu, eut une vision du haut de la montagne où il se tenait.

Dans sa vision, Iktomi, le grand sage, apparut sous sa forme d'araignée. Iktomi s'adressait au vieux Lakota dans la langue sacrée que seuls les sorciers pouvaient comprendre. Tout en parlant, Iktomi prit un cerceau de saule avec des plumes, les cheveux d'un cheval et des perles, et tout en parlant il se mit à tisser une toile.

 

Il parlait des cycles de la vie et de quelle manière ont commencé nos vies, du nourrisson à l'enfant et de l'enfant à l'adulte, pour aller ensuite vers la vieillesse où nous devons être soignés comme des nourrissons, complétant ainsi le cycle de la vie. Tout en continuant de fabriquer sa toile, Iktomi dit ensuite :

 

"Dans la vie, il y a beaucoup de forces - en bien ou en mal. Si vous écoutez les forces du Bien, elles vous dirigeront dans la bonne direction. Mais si vous écoutez les forces négatives, elles vous blesseront et vous dirigeront dans la mauvaise direction. Il y a beaucoup de forces et de directions différentes qui peuvent aider ou interférer avec l'harmonie de la nature, et aussi avec le Grand Esprit et ses enseignements merveilleux à vous aider à faire les bons choix."

 

Disant ces mots, il avait continué de tisser sa toile, depuis l'extérieur d'un cercle vers le centre. Quand il eut fini de parler, il donna au vieux Sioux son ouvrage et lui dit :

 

"Vois, la toile est un cercle parfait mais il y a un trou dans son centre. Emploies la toile pour t'aider, ainsi que ton peuple, à atteindre vos buts et à faire bon emploi de vos idées, de vos rêves et de vos visions. Si vous croyez dans le Grand Esprit, la toile attrapera les bonnes idées tandis que les mauvaises s'en iront par le trou."

 

Le vieux Lakota fit alors part de sa vision à son peuple, et depuis, les indiens accrochent des attrape-rêves au-dessus de leur lit pour faire le tri de leur rêves et de leurs visions. Les bons sont capturés par la toile de la vie et accompagnent les gens, mais le mal présent dans leurs rêves tombe par le trou situé au centre de la toile et disparait à jamais de leur vie.

 

 

Version de la légende Sioux

Related Products

Related Posts:

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code