Aztèque : La légende des 4 soleils
Posted by     août 4, 2019     Home , Les contes et légendes de Lunesia , Myths and Legends of the Americas    0 Comments
Aztèque : La légende des 4 soleils

Inspiration créative :

J'aime les paillettes de la pierre du soleil. Elle réchauffe et fortifie le cœur, nous donne envie d'aller vers les autres, stimule notre empathie et notre confiance en soi.
Lorsque j'ai créé le bracelet et le collier "Ciel d'été", je ne pouvais l'imaginer qu'avec de belles perles de soleil. Nous sommes d'accord, seulement de vraies pierres ! Pas moyen d'utiliser une pierre reconstituée pour un tel bijou.
En tissant ces bijoux, mon esprit a recommencé à errer. Je sais que les Celtes, qui adorent le soleil, ont tous un symbolisme autour de cette pierre... mais ce n'est pas à eux que mon esprit s'aventure. Non, c'est vers la culture aztèque que se dirigeaient mes pensées. Je ne pouvais penser à aucune autre histoire que celle des quatre premiers soleils. Le set l'avait décidé comme suit : il serait né d'une légende aztèque !


La légende :

Lorsque le monde était encore plongé dans les ténèbres, durant la longue période qui précéda le Premier Soleil, le grand créateur, Ometeotl, vivait au treizième niveau des cieux, le plus élevé. Ometeotl avait quatre fils, les quatre Tezcatlipoca, à qui il confia l'immense tâche de créer les dieux et les déesses, le monde et des êtres humains pour y vivre. Les Tezcatlipoca différèrent pendant six cents ans leur ouvrage de création, puis deux d'entre eux, Tezcatlipoca et Quetzalcóatl, se mirent à l'œuvre. Ils créèrent d'abord le feu puis ils façonnèrent la Terre à partir d'un crocodile ; ils fixèrent les dates du calendrier sacré et conçurent le vaste et lugubre monde souterrain de Mictlán.

Mais il manquait encore quelque chose dans le monde pour que la vie puisse enfin surgir et s'épanouir. Aucun soleil n'éclairait la Terre, tout n'était que ténèbres, tout n'était que nuit éternelle, et les quatre Tezcatlipoca étaient insatisfaits. Ils se réunirent pour réfléchir à ce qui devait encore être fait. Tous quatre étaient d'accord, il fallait créer une grande source d'énergie, il fallait créer le Soleil. Mais le soleil devait être si puissant qu'il ne pouvait être créer à partir de rien, il fallait qu'il naisse du sacrifice d'un dieu, Tezcatlipoca fut choisi pour cette tâche.

Le premier soleil : Le soleil jaguar (Nahui Ocelotl)

Le dieu de la nuit, le Tezcatlipoca noir, s'éleva alors dans le ciel mais il ne put devenir qu'un demi-soleil, rendant la première création incomplète. On ignore si c'est parce que Cipactli dévora l'un de ses pieds ou si c'est parce qu'il était le dieu de la nuit, mais ainsi furent les choses. C'est donc sous un demi-soleil que débuta la première création. Les dieux créèrent des géants si forts qu'ils étaient capables d'arracher les arbres des versants des montagnes et de les projeter dans les airs. Ces géants n'étaient cependant pas assoiffés de sang, ils se nourrissaient de glands, de baies et de racines.

Le règne de Tezcatlipoca dura 676 ans, lorsque Quetzalcóatl, las de voir le monde dominé par son frère, le précipita dans la mer en lui assenant un coup de son bâton géant.

Privée de Soleil pour éclairer le ciel, la Terre se trouva de nouveau plongée dans les ténèbres. Mais ce n'en était pas fini de Tezcatlipoca ; dans son immense fureur, il jaillit hors de l'eau en prenant l'aspect d'un jaguar.

Hurlant de rage, Tezcatlipoca courut à travers les plaines et les montagnes, battant partout le rappel des jaguars. Ces derniers se mirent alors à traquer les géants et les tuèrent jusqu'au dernier. Puis, toujours sous sa forme de jaguar, Tezcatlipoca bondit derechef dans le ciel, où il est toujours visible aujourd'hui dans la constellation que nous nommons la "Grande Ourse".

Le deuxième soleil : Le soleil du vent (Nahui Ehecatl)

Quetzalcoatl, dieu du vent, prit alors la place de son frère dans les cieux ; ainsi commença la deuxième création, le Soleil du Vent. Quetzalcoatl plaça un deuxième Soleil dans le ciel, et la lumière revint sur le monde enténébré. Son règne dura 364 années, durant lesquelles les habitants de la Terre, d'aspect se rapprochant de celui des êtres humains, vivaient de graines de mesquite.

Mais la paix ne dura pas, car Tezcatlipoca était déterminé à se venger. Pendant des années, il envisagea le moyen de mettre fin au Soleil du Vent. Ainsi, pour terrasser son frère, Tezcatlipoca fit en sorte que les humains soient corrompus et qu'ils oublient leurs obligations envers les dieux. Ceci mit Quetzalcóatl dans une telle colère qu'il lança un gigantesque ouragan qui balaya le Soleil hors du ciel, et hors de la Terre ses habitants. Quand enfin la tempête cessa, tout était immobile et silencieux. Seules quelques créatures avaient survécu en grimpant aux rares arbres qui tenaient encore debout. Il n'y avait plus d'hommes sur Terre mais, à leur place, on entendait des singes qui criaillaient dans le néant.

Le troisième soleil : Le soleil de la Pluie (Nahui Quiahuitl)

Lorsque le Soleil du Vent pris fin, le grand dieu de la Pluie, Tlaloc, s'éleva dans le ciel. Ainsi commença la troisième création ou Soleil de la Pluie. Durant cette période les êtres humains reparurent sur la Terre. Ils découvrirent l'agriculture et entreprirent notamment de cultiver le maïs.

Mais comme les deux Soleils précédents, le Soleil de la Pluie était condamné. Une fois encore, Tezcatlipoca joua un rôle destructeur. Après 312 ans de règne de Tlaloc, Tezcatlipoca enleva l'épouse de Tlaloc, Xochiquetzal. Tlaloc en fut si blessé qu'il refusa d'envoyer la pluie sur la terre. Les prières et les supplications des hommes ne le firent pas changer d'avis. Dans son désespoir, le soleil de Tlaloc brilla plus fort, la terre s'assécha et les récoltes furent détruites. Puis, au paroxysme de sa douleur, Tlaloc fit appel à une pluie de feu qui se déversa sur la Terre, brûlant tout sur son passage. Les flammes montèrent si haut qu'elles chassèrent le Soleil du ciel en un jour : la poignée d'hommes qui survécut à ce cataclysme fut transformée en dindons.

Le quatrième soleil : Le soleil de l'eau (Nahui Atl)

Après la fin du Soleil de la Pluie, la sœur de Tlaloc, Chalchiuhtlicue, déesse des lacs, des océans et des rivières, devint à son tour Soleil. Ainsi commença la quatrième création, marquée de nouveau par la présence des êtres humains sur Terre. Le règne de Chalchiuhtlicue dura 676 ans, soit autant que les deux créations précédentes réunies. Cette fois, c'est la déesse elle-même qui mit fin à son propre soleil en noyant toutes les choses vivantes sous une gigantesque inondation.

Le dieu Tezcatlipoca avertit un couple d'êtres humains, Nata et Nena, du déluge : "Cessez tout ce que vous êtes en train de faire et construisez un bateau aussi vite que possible. Pour ce qui est des vivres, prenez un épi de maïs chacun."

Sans hésiter, Nata et Nena s'exécutèrent aussitôt. Ils abattirent un grand cyprès et en évidèrent le tronc pour se construire une embarcation. A bord, ils bâtirent une petite cabine, où ils pourraient s'abriter de la pluie. Ils achevèrent leur ouvrage juste à temps. A peine en avait-il terminé que le déluge s'abattit. Il dura 52 ans et noya jusqu'aux plus hautes montagnes.

Grâce à leur bateau, Nata et Nena furent les seuls à être épargnés, mais leurs épis de maïs ne durèrent guère, et ils furent rapidement tenaillés par la faim.

"Où donc allons-nous trouver de la nourriture ? s'écria Nata. Il n'y a que de l'eau à perte de vue !"

Ils montèrent sur le toit de leur cabine pour observer les environs et virent alors que la vie pullulait dans l'eau : tous les êtres humains avaient été changés en poissons !

"Nous ne souffrirons plus jamais de la faim !" s'exclamèrent Nata et Nena. Nata fabriqua une canne à pêche avec des bâtons tandis que Nena préparait un feu. Nata et Nena mangèrent quatre gros poissons, ils n'avaient jamais rien mangé d'aussi bon.

Tout à leur festin, ils ne remarquèrent pas que la fumée de leur feu s'élevait jusque dans les treize niveaux des cieux. L'odeur incommoda certains dieux, qui se plaignirent à Tezcatlipoca. Furieux, celui-ci annonça à nata et Nena qu'ils seraient châtiés pour lui avoir désobéi en mangeant plus que leur épi de maïs. Il les changea alors en chiens ; ainsi prit fin la quatrième création - le Soleil de l'Eau.

Après de longues années, les eaux se retirèrent, laissant derrière elles une Terre dévastée. Les querelleurs Tezcatlipoca et Quetzalcóatl durent mettre de côté leurs différends pour créer un nouveau monde, mais ceci est une autre histoire...

Conclusion :

Voilà pour cette première histoire astèque. S'il y a des légendes que vous aimeriez lire, n'hésitez pas à me le faire savoir. De même, si vous avez des suggestions ou des variantes à partager, je vous invite à nous en faire part à la suite de ce texte.
En attendant le prochain article, je vous souhaite une bonne journée, une bonne lecture et... n'hésitez pas à visiter la boutique :)

Related Products

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code